Select Page
Je continue le récit de cette semaine argentine avec la visite d’un autre site mythique : el Calafate et son fameux parc des Glaciers. Je dis au revoir à Christian en arrivant sur place, et je pars réserver les excursions qui m’intéressent (contrairement à el Chalten, ici on ne peut rien visiter sans passer par une agence quelconque, vu que le parc est à 80 km de la ville). 
Je prévoyais de rester 2 jours à el Calafate, d’abord pour faire le tour des glaciers en bateau, ensuite pour faire un trek sur le Perito Moreno. Malheureusement, le “Big Ice” (trekking de 4h sur la glace !) est complet pour les 2 jour à venir, seul le “mini trekking” d’1h30 est possible.
Je n’hésite pas longtemps : sachant que j’ai tout mon temps et qu’il reste des places pour dans 3 jours, je choisis de décaler mon départ pour pouvoir ce que j’avais prévu. 
Le lendemain, je commence donc la visite du parc en bateau, au programme plus de 6h de navigation entre les glaciers Upsala (le plus grand), le Spegazzini (le plus haut) et le Perito Moreno (le plus tout court !). La visite s’est effectuée par un grand beau temps, et mêle si la navigation d’un glacier à l’autre est un peu longue (j’ai du m’endormir un peu entre le Spegazzini et le Perito Moreno) quand on est sur place, on en prend encore une fois plein les yeux (et même les oreilles, notamment avec le Perito Moreno, qui craque et gronde en permanence)



Le lendemain, repos à el Calafate, j’en profite pour faire un peu de shopping (d’ailleurs il faudrait que je pense à en faire un colis de tous ces souvenirs parce que bientôt il va me falloir un sac supplémentaire !). 
Et pour le dernier, comme prévu, randonnée sur le glacier Perito Moreno. La journée commence tôt, il y a une heure de route jusqu’au glacier, puis 1h30 de marche pour accéder au point d’entré, où on chausse les crampons, et c’est parti pour plusieurs heures de marche sur, finalement, un gros glaçon ! Enfin pas tout à fait car c’est en marchant dessus qu’on constate qu’il y a une vie là dedans, des rivières, des crevasses, des cascades… Bon, ça reste de l’eau mais quand même !