Select Page
Etape obligatoire, les voeux de bonne année ! Moi qui ne suis pas fervent de ce genre d’exercice quand je suis près de vous, c’est paradoxalement maintenant que je suis à peu près à 15000 km  que je suis le plus enclin à m’y coller. 
Alors, dans le désordre,
– la famille, parce que même si je ne suis pas “famille”, parait que c’est sacré : bonne année et bonne santé à ma mamie, qui ne lit pas directement ce blog mais qui a des compte rendus réguliers (ouais chez nous, “ta grand mère en maillot de bain sur internet” c’est pas trop le genre, ce serait plutôt “ta grand mère fait du vélo devant ‘Plus belle la vie'”, notez, c’est déjà pas mal!). Mon papa et ma maman qui à cette heure-ci doivent encore être à table, gamin et gamine (ah ça, Audrey, va falloir t’y faire), et puis je vais pas faire la liste de tous les oncles, tantes, cousins, cousines, sinon j’y suis encore en 2010 mais le coeur y est : bonne année à tous !
– les enfants : Antoine et Pierre, à cause de qui je risque d’avoir quelques problèmes à la douane (je dois leur ramener un iguane vivant, ça va pas être simple !) et les bébés de l’année, Alissa & Lola, ça c’est le plus frustrant, j’en ai vu une tout bébé, l’autre prête à éclore, et quand je vais rentrer les deux sauront déjà marcher (et Lola saura même se servir mieux que moi d’un iPhone !) 
– les amis : évidemment “mon copain ga” qui malgré tous ces défauts est bien plus qu’un copain, et je ne dis pas ça parce qu’il prend soin de mes petites affaires et qu’il prépare ma réinsertion professionnelle (t’a fait passer mon CV à Marie ?) ;  Laure, ma petite Laurette qui a toujours été là pour la déconne et aussi dans les moment difficiles, même qu’une fois elle m’a prêté un escabeau 😉  
– les peupladiens, pareil, je ne vais pas citer tout le monde, je risque d’en oublier, mais sachez que le Castor pense à vous !!
– les (forcément anciens) collègues, qui souffrent en se disant “l’enfoiré !!” mais qui m’aiment bien quand même : Djedj (pardon, Mlle K.)  my dream partner, Mr&Ms Bourgaï (et leurs enfants), Gueorguia (et son petit Damian), Bruno (et ses filles !), Adina (et ses tortues !!) et bien sûr Ze big boss à qui je dois beaucoup, qui ne lit peut être pas ce blog mais vous transmettrez,   
– last but not least, 

A toi, à la façon que tu as d’être belle

A la façon que tu as d’être à moi
A la petite fille que tu étais, à celle que tu es encore souvent
A ton passé, à tes secrets, à tes anciens princes charmants

Et puis bon, ça va aller pour les voeux, déjà si tous ceux à qui je pense passent comme je leur souhaite une bonne et heureuse année 2009, on devrait bien se marrer ! 
Je vous embrasse tous, j’espère vous voir avant le prochain réveillon…