Select Page
Je suis à Santiago du Chili depuis quelques jours. Je ne vous parlerai pas de la météo ici, ça vous énerverait plus qu’autre chose ! J’ai passé ces 3 derniers jours avec Miguel (que j’avais rencontré sur la Carretera Austral) qui m’a très gentiment hébergé et fait visiter sa ville et ses alentours (en voiture climatisée…) : premier jour, balade vers le quartier Los Domenicos, un véritable petit village à l’écart de la ville.
C’est aussi un intéressant centre artisanal, très touristique évidemment mais ça vaut quand même le détour. Ensuite nous sommes montés sur le Cerro San Cristobal, d’où on a une vue panoramique sur toute la ville.
Lundi nous avons fait la route vers Valparaiso, beaucoup plus pittoresque, et Vina del Mar avec ses immenses plages. A mi-chemin, près de Chacabuco, un arrêt près du monument célébrant la guerre de décolonisation que le Chili a dû mener contre l’Espagne.
Bref, une bonne vue d’ensemble de la région.
Depuis hier je visite la ville de l’intérieur, à pied donc ! Je suis allé me balader hier soir vers le quartier Lastarria, très agréable, où j’ai mangé un peu comme à la maison dans un restaurant d’inspiration française : déco façon Montmartre, chanson française en fond sonore (Aznavour, Montand, Piaf).
A part ça, Santiago ne me plait pas plus que ça : je ne sais pas encore si c’est dû au fait que je ne suis plus habitué aux grandes métropoles ou simplement au fait que cette ville est objectivement moche ? C’est un mélange de bâtiments anciens et de tours hyper-modernes, un peu comme si les tours de la Défense étaient disséminées un peu partout dans Paris, voyez ?
Un exemple flagrant sur la Plaza de Armas :