Select Page
Depuis le début de mon voyage, j’ai passé plus d’un mois en Argentine sans un jour de pluie.
Depuis que je suis en Argentine, on me dit que le site le plus magnifique du pays, ce sont les chutes d’Iguazu.
Alors forcément, le jour où je vais visiter cette merveille, c’est le déluge (loi de Murphy oblige). J’ai donc fait le tour du parc d’Iguazu côté argentin, une bonne journée de 8h, sous une pluie non stop ! Du coup, le tour en bateau sous (j’ai bien dit “sous”) les chutes, et d’où on ressort forcément trempé, était plutôt agréable, car en comparaison avec la pluie, l’eau des chutes est chaude !
Enfin même sous un ciel gris et une météo difficile, le spectacle est vraiment exceptionnel. La visite du parc se fait sur deux niveaux, le paseo inferior qui permet de voir les chutes d’en bas, et le paseo superior qui donne une vue plus panoramique sur ce véritable rideau d’eau.
Quelques photos qui se passent de commentaires (c’est pratique)
Le lendemain, je visite 3 pays en 1 jour, qui dit mieux ? Bon c’était facile, les chutes se trouvant à une triple frontière Argentine-Paraguay-Brésil. Après un bref détour au Paraguay, à Ciudad del Este plus exactement, pour voir Itaipu, le 2ème plus grand barrage du monde (celui qui me donne le nom du 1er gagne son poids en appareils photos volés, le Paraguay est aussi le paradis des receleurs !) je passe au Brésil pour voir le côté brésilien du parc d’Iguaçu (oui, c’est Iguaçu au Brésil, Iguazu en Argentine, et Iguassu au Paraguay, ou comment faire simple…)
Cette fois, il fait très beau et très chaud, et le spectacle est exceptionnel. Je l’ai déjà dit ? Bah oui mais c’est vrai qu’au final, impossible de dire quel est le meilleur point de vue : du côté brésilien on ne se promène pas aussi près mais on a une vue panoramique à couper le souffle.
Quelques photos qui se passent de comm… ah si : photos prises en aveugle car l’écran de mon appareil photo a beaucoup moins apprécié la douche. Vu mon niveau en photographie, ça ne fait pas une grosse différence, ça serait même mieux cadré en fait 😉